À propos de la Joaillerie signée Mylène Roy

Mylène Roy, joaillière

Originaire de Salaberry-de-Valleyfield, en Montérégie, Mylène Roy est issue d'une famille qui l'a toujours poussée à suivre ses passions. La révélation pour son métier se passa quelques années après avoir terminé un DEC en Arts Plastiques. Elle découvrit alors la formation en joaillerie, offerte à l'école de joaillerie de Montréal, en 2006. La passion la frappa de plein fouet dès le début de ses apprentissages. Si bien que, quelques semaines seulement après avoir terminé son DEC en 2009, elle ouvrit son propre atelier avec une amie partenaire à Vaudreuil-Dorion, sous le nom de l'atelier de Joaillerie l'Alliage. Durant 2 ans, elle acquit énormément d'expérience; soit par la participation à de nombreuses expositions, projets de levée de fond, enseignement en cours privé, etc. À présent installée dans un atelier professionnel à St-Jérôme, elle cherche maintenant à élever sa carrière sur tous les plans.

Démarche artistique

Manipuler les métaux précieux bruts avec finesse pour en créer des bijoux raffinés et chargés d'émotions; tel est le passionnant métier de Mylène Roy, joaillière-designer qui vit à St-Sauveur.

Mon cheminement artistique est généralement guidé par l'intuition. S'exprimer est pour moi primordial et c'est à travers le minutieux métier qu'est la joaillerie que je le fais librement.

À l'étape initiale de la création, je suis constamment interpellée par des détails de textures organiques et par opposition, des lignes ou des angles architecturaux très épurés. Ces derniers viennent alors éveiller les idées conceptuelles. De cet échange, il en découle des bijoux d'une contexture subtile dont l'intention est de susciter l'envie, l'attirance.

Joaillerie signée Mylène Roy

Outils pour mesurer une bague

Télécharger l'outil afin de connaitre la grandeur souhaitée

Techniques de fabrications des bijoux

Nous concevons nos pièces selon les techniques de joaillerie traditionnelles. Dépendamment de l'effet recherché, nous procédons par ces deux techniques.

La fonte à la cire perdue

Cette technique permet de couler des pièces complexes d'un seul morceaux (sans soudure) avec une grande précision dans les détails. Nous taillons un morceau grossier à partir d'un bloc de cire et tranquillement nous raffinons la pièce en limant, perçant, grattant la cire; Comme le ferait un sculpteur. Pour terminer, idem au résultat finale du bijoux mais en cire, la pièce sera coulé dans un cylindre de plâtre où le titre du métal désirée (argent, bronze, cuivre, or, platine, ...) sera injecté par le biais de grosse centrifugeuse.

À même le métal

À partir des techniques de base du Métier, le métal sera transformé soit par la fonte, le lingotage, laminage, tréfilage, traçage, limage, sciage, la soudure et le polissage. Une quantité importante d'outils sont nécessaire dans l'atelier pour concevoir un bijoux de A à Z. De plus, nous devons respecter beaucoup de règle de sécurité lors des manipulations.

Techniques à la cire perdue en images

Joaillerie signée Mylène Roy - sculpture à la cire perdue

Joaillerie signée Mylène Roy - sculpture à la cire perdue


Mylène Roy, joaillière
Mylène Roy, joaillière

Manipuler les métaux précieux bruts avec finesse pour en créer des bijoux raffinés et chargés d'émotions; tel est le passionnant métier de Mylène Roy, joaillière-designer qui vit à St-Sauveur.

Plus d'info

Lettre d'informations

Recevez nos nouvelles collections en exclusivité.

Suivez-nous sur